Actualité

Chauffage Baisse du crédit d’impôt sur les chaudières bois

Disséqué par André Antolini, le projet de loi de finances 2009 est moins verdoyant qu’il n’y paraît. Le président du Syndicat des énergies renouvelables s’inquiète notamment de la baisse du crédit d’impôts sur les appareils de chauffage au bois de 50 à 40 %. « Maintenir le niveau actuel de 7,4 Mtep pour le chauffage au bois domestique en 2020 suppose de passer d’un parc de 5,7 à 9 millions d’appareils. La réduction du crédit d’impôt est un frein sensible car cet avantage fiscal encourage le remplacement des appareils anciens à moins bon rendement. » D’autant que le taux de 40 % s’appliquerait aux dépenses payées dès 2009 et que le plafond des dépenses éligibles est désormais apprécié sur cinq années consécutives.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X