Concevoir & installer

Chaudières : traiter les condensats

Les condensats acides des équipements de moins de 400 kW doivent être neutralisés

Si les installations à condensation de plus de 400 kW sont réglementairement équipées d’un système de neutralisation, pour les équipements domestiques de petites puissances, il est nécessaire de penser à ce rejet.

Ces jus sont acides. Le pH des condensats de chaudières gaz sont de 3,5 à 5 ; celui des chaudières fioul, de 2 à 3. Pour être neutres vis-à-vis des matériaux de canalisation les plus fragiles, il faut remonter ces niveaux entre 6,5 et 10.

Quelles...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 148 du 01/02/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X