Régions

Charte pour l’aménagement du canal des Deux-Mers

La commission territoriale d’Entre-Deux-Mers a réélu, en tant que président, Marc Censi, par ailleurs président de la région Midi-Pyrénées.

Organisme constitué de représentants de l’Etat, des usagers et des collectivités territoriales des trois régions, Aquitaine, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, traversées par le canal des Deux-Mers.

Cinq cents millions de francs d’investissement

La commission territoriale détermine, en liaison avec Voies navigables de France, chargée de sa gestion et de son exploitation, le programme des travaux entrant dans un vaste projet de réhabilitation et d’aménagement du canal, désormais classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco pour la partie canal du Midi.

Une charte, a par ailleurs, été signée dans ce sens entre les trois régions, l’Etat et Voies navigables de France. Un projet réalisé par les collectivités concernées et l’Etat, avec l’aide de l’Europe, impliquant environ 500 millions de francs d’investissement, répartis sur trois contrats de Plan, dont plus de 150 millions de francs sur le XIe Plan.

Un colloque international sur les canaux historiques doit se tenir au mois d’avril ou mai prochain à Toulouse, qui pourrait ensuite abriter un centre de ressources sur les canaux historiques.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X