Régions

Chambre régionale des comptes : le satisfecit du président Jacques Belle

A la lumière de contrôles sans cesse plus nombreux – 5 714 comptabilités relèvent de la compétence de la chambre régionale des comptes – et malgré quelques affaires passées telles que la gestion de l’eau, les remontées mécaniques, l’opéra de Lyon et le tronçon nord du périphérique de Lyon, Jacques Belle, président de la chambre régionale des comptes, se plaît à reconnaître la compétence et le professionnalisme grandissants des collectivités (fonctionnaires et élus confondus) en termes de gestion.

Parmi les grandes enquêtes en cours, la chambre régionale des comptes s’intéresse aux interventions économiques des collectivités au bénéfice des entreprises, à l’eau et à l’assainissement. Plus avancée est l’enquête sur les budgets de voiries des départements. Les lettres d’observation provisoires partiront avant le 15 décembre. Les lettres définitives seront expédiées en mars après l’échéance électorale, exception faite pour le département de l’Isère – la procédure est simplement en avance – qui la recevra avant la mi-décembre. La politique foncière, la gestion du patrimoine privé des collectivités, la fonction achat, les transports scolaires sont autant de sujets inscrits au rang des investigations à venir de la chambre régionale des comptes. Et de s’inquiéter plus spécifiquement des politiques foncières des Hospices civils de Lyon.

Très prochainement, des lettres d’observations définitives seront adressées au Grand Lyon sur sa politique foncière et sur ses ZAC, ainsi qu’à l’hôpital de Grenoble.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X