Concevoir & installer

Castor et Pollux, témoins d’efficacité énergétique

Mots clés : Démarche environnementale - Développement durable - Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Equipements techniques et finitions - Marché de lénergie - Produits et matériaux

Descriptif : 2 pavillons pour tester différentes solutions de confort • Coût : 750 000 € • Spécificités : Toutes techniques de chauffage et de production d’ECS ; pour étudier consommations d’énergie et émissions de CO2 : 300 instruments de mesures

Comment aider les installateurs comme les particuliers à choisir les meilleurs systèmes de chauffage ou de gestion de l’énergie ? D’autant que manque un bilan scientifique fiable des performances des différentes technologies. Pour répondre à ces incertitudes, le groupe Atlantic a construit son centre d’essais à destination. Un investissement de 750 000 euros pour deux maisons-types sur le site de Thermor Industrie à Saint-Jean-de-la-Ruelle, près d’Orléans (Loiret).

« Nous sommes partis d’une idée simple, explique Pierre-Louis François, président du directoire d’Atlantic : construire deux pavillons rigoureusement identiques où les différentes technologies seront mesurées et évaluées » (voir l’encadré ci-contre).

Des équipements identiques…

Les deux témoins et jumeaux, justement baptisés Castor et Pollux, ont été équipés soit de systèmes totalement semblables, soit différents, mais issus des catalogues Atlantic. Ils sont équipés de chaudières gaz murales à condensation à ­ventouse et de chaudières gaz et fioul avec une évacuation des fumées par cheminée, l’une étant à basse température et l’autre à condensation ; ils disposent également de ­pompes à chaleur air/eau monobloc et d’équipements de chauffage électrique (plancher rayonnant, radiateurs électriques et rayonnants, convecteurs, sèches-serviettes). Pour la climatisation, les deux maisons sont dotées d’une climatisation multi-splits inverter réversible et d’une climatisation par plafonnier gainable inverter ­réversible. L’eau chaude sanitaire est produite par un ballon électrique placé en volume chauffé – transférable en volume non chauffé –, d’un ballon intégré à une chaudière fioul et un autre intégré à une chaudière gaz. Une ventilation simple flux et une autre double flux ont aussi été installées.

…et différents

Certains équipements sont cependant spécifiques. Ainsi, seul Pollux est équipé d’un chauffe-eau électrosolaire à 4 m2 de capteurs solaires et un ballon de 300 l asservi aux ­heures creuses. Il intègre aussi une pompe à chaleur eau/eau – 9 boucles de...

Vous lisez un article de la revue Journal du chauffage n° 148 du 01/02/2008
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X