Régions

Cannes L’extension souterraine du palais des Festivals relancée

Mots clés : Délégation de service public - Manifestations culturelles - Tourisme

Après plusieurs tentatives infructueuses pour agrandir le palais des Festivals, la ville lance officiellement un nouveau projet de modernisation et d’extension de son équipement-phare. La réalisation, c’est la nouveauté, va être mixte, publique et privée. « Nous avons retenu le principe de deux maîtrises d’ouvrage : publique pour la partie embellissement et rénovation du bâtiment originel de 1982, privée pour la partie extension dans le cadre d’une délégation de service public (DSP) d’une durée de quarante ans avec concession de travaux. Nous allons lancer celle-ci en 2009, avant la fin de l’actuelle DSP confiée jusqu’en 2010 à la Semec », détaille le premier adjoint et président du palais des Festivals, David Lisnard.

Début du chantier à l’été 2009

Au total, ce projet est estimé à 140 millions d’euros HT, dont 57 millions pour la première opération et 83 millions pour la deuxième. Les collectivités devraient participer à hauteur de 10 à 15 millions d’euros à cette dernière. Prévu dès l’été prochain, le chantier de rénovation va se dérouler en quatre ou cinq phases, avec des chantiers de quatre mois au maximum jusqu’à la fin de 2012. Au menu : agrandissement (200 places) et remodelage du grand auditorium, restructuration des foyers, amélioration des circulations et du design intérieur du palais, rénovation du parvis Croisette, reprise de l’esthétique des façades et mise en peinture complète du bâtiment.

Côté extension (10 500 m²), 8 000 m2 de surface d’exposition supplémentaires sont à nouveau prévus sous le square Reynaldo-Hahn, ainsi qu’une salle de projection de 500 places, une zone de stationnement et de stockage pour les poids lourds et une rénovation du jardin public.

Compte tenu des études précédentes et de leur avancement, la ville projette de lancer cette opération début 2011, pour une livraison à la rentrée 2013.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X