Enjeux

Campus Grand Parc dans les starting-blocks

Mots clés : Urbanisme - aménagement urbain

Avec l’attribution prochaine des deux premiers lots, la ZAC de Villejuif entame une phase décisive de sa réalisation.

L’aménageur Sadev 94 lance une consultation d’opérateurs sur l’un des terrains de la ZAC Campus Grand Parc de Villejuif (Val-de-Marne) : le lot D1A (23 000 m² SP) à vocation tertiaire et scientifique. « Un lot emblématique, visible et accessible depuis l’A6, situé à proximité de la gare d’interconnexion du Grand Paris Express (GPE) “Villejuif Institut Gustave-Roussy”, conçue par Dominique Perrault, à l’intersection des lignes 14 sud et 15 sud », souligne Cécile Morisson, directrice opérationnelle chez Sadev 94. La parcelle se situe entre l’Institut Gustave-Roussy (IGR), premier centre européen de lutte contre le cancer (soins, recherche et enseignement), et le futur pôle santé de l’université Paris-Sud, qui accueillera notamment l’Ecole des sciences du cancer, au sein du fort de la Redoute des Hautes-Bruyères, objet du concours « Inventons la Métropole du Grand Paris » (ANMA, architecte).

« Nous cherchons une équipe complète de maîtrise d’ouvrage, avec un promoteur, un investisseur, un fléchage vers un futur utilisateur », précise Cécile Morisson. L’opérateur lauréat, désigné en avril, disposera alors de trois mois pour organiser un concours d’architecte. « Nous serons exigeants sur la qualité archi tecturale : cette opération joue un rôle de visibilité et d’identification du site. Elle vise à attirer les entreprises », ajoute-t-elle. Il s’agira ensuite d’enclencher rapidement les études pour aboutir à un permis de construire purgé et à un terrain vendu en 2020, pour une livraison deux ans plus tard.

Ce programme tertiaire jouxtera le lot D1B (qui doit être attribué en mars), un programme mixte d’un peu plus de 20 000 m2 , regroupant toutes les fonctions de la ville : logement (8 000 m², moitié accession, moitié locatif social), hôtellerie (5 000 m²), bureaux (5 000 m²), commerces (1 800 m²), crèche pour le personnel de l’IGR. Ces deux lots, D1A et D1B, dont Sadev 94 assure la maîtrise foncière, forment un ensemble cohérent qui devrait être livré en même temps que la gare du GPE (initialement prévue fin 2022) offrant ainsi aux habitants un cadre urbain constitué.

« Faire émerger un morceau de ville ». Ils forment aussi la première phase de la ZAC Campus Grand Parc dont la déclaration d’utilité publique (DUP) sera signée en mars. Le projet d’envergure (420 000 m²) comprend 150 000 m² d’activités scientifiques et tertiaires, 215 000 m² de logements, un pôle d’enseignement dédié aux métiers de la santé (20 000 m²), des équipements, des services, des commerces (30 000 m²). « Il s’agit de faire émerger un morceau de ville, de développer un biocluster autour et avec l’IGR, dans un cadre de vie et de travail privilégié, qui crée une vie de campus, en bordure du parc des Hautes-Bruyères », indique Cécile Morisson.

« Après le début du chantier de la gare en avril 2017 et l’attribution prochaine des lots D1A et D1B, Campus Grand Parc abordera une étape décisive de sa réalisation », remarque Dominique Giry, délégué général de la Vallée scientifique de la Bièvre, dans laquelle s’inscrit ce projet.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X