Régions Gironde

Ça va rouler pour la Métropole

Alain Juppé, président de Bordeaux Métropole, et Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde, ont officialisé le 20 janvier le transfert de quatre compétences du département à la Métropole dans le cadre de la loi NOTRe. Outre le fonds de solidarité pour le logement, les jeunes en difficulté et le tourisme, la métropole bordelaise aura la gestion des 130 km de routes et des 56 ouvrages d’art, dont huit limitrophes transférés partiellement. Le département conserve la gestion de la déviation du Taillan-Médoc et du pont Eiffel.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X