Régions Haute-Vienne

BVL signe l’extension de l’Ehpad de Cussac

Mots clés : Grand âge - Structures d'accueil pour personnes âgées et personnes handicapées dépendantes

Délicate dans sa réalisation, l’extension de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) de Cussac, en Haute-Vienne, est signée par le cabinet BVL Architecture (Bouet-Vidal-Laroudie) et Archiscelles. Situé à 40 km de Limoges, l’Ehpad Dins Lou Pelou est une ancienne maison de retraite qui va quasiment doubler sa capacité passant de 48 à 84 lits. « Le programme consistait en la réhabilitation et l’extension de l’établissement, explique Patrick Laroudie, architecte du projet. Nous avons proposé une extension, en façade sud-est du site, greffée au cœur du bâtiment existant et perpendiculairement à celui-ci. »

Cette nouvelle configuration permet à l’Ehpad de s’organiser en trois ailes d’hébergement rayonnant autour d’un noyau, lieu de vie commune. L’extension propose deux niveaux d’hébergement sur un rez-de-chaussée qui abrite l’unité Alzheimer. Les salles de restauration et les lieux de vie ont été largement ouverts sur l’extérieur grâce à des vitrages et une terrasse végétalisée. Et un travail particulier a été effectué sur les couleurs dans tous les espaces communs, de circulations et les chambres. Agrément supplémentaire : les terrasses couvertes des salles à manger s’ouvrent sur une toiture végétalisée. Autour de ces ensembles se distribuent les chambres : « Nous avons veillé à ne pas créer de distances trop importantes pour les résidents, mais aussi pour le personnel, en tirant le meilleur parti du bâti existant », poursuit l’architecte.

Jardin thérapeutique

Au rez-de-chaussée, l’unité d’hébergement renforcée s’ouvre sur un jardin thérapeutique aménagé. Le nouveau volume construit est d’une écriture linéaire, limite les circulations et, pour s’harmoniser avec le centre bourg, les architectes ont opté pour des soubassements revêtus de pierre. « Les chambres, tout comme les lieux de vie, sont naturellement éclairées », précise Patrick Laroudie.
BVL a deux autres chantiers d’Ehpad en cours : une construction de 86 lits à l’Isle (Haute-Vienne) et une restructuration et extension de 72 lits à Saint-Privat (Corrèze). Enfin, il a lancé les appels d’offres entreprises pour l’extension et la restructuration de l’Ehpad de Châlus (Haute-Vienne) avec 123 lits.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Architectes : BVL Architecture, architecte mandataire (Limoges)/Archiscelles, architecte associé (Limoges). BET TCE : Intech (Périgueux)/Economiste : Deloménie (Isle). Montant des travaux : 3,34 millions d’euros HT. Surface : 4 804 m2.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X