Enjeux

Buildinvest au secours des trésors des villes moyennes

Mots clés : Conservation du patrimoine

Le promoteur s’est spécialisé dans la rénovation des immeubles classés, inscrits aux monuments historiques ou situés en site remarquable.

Cinq milliards d’euros sur cinq ans. C’est la somme allouée par le gouvernement à son nouveau dispositif « Action cœur de ville », à destination des communes moyennes. L’objectif ? Offrir un second souffle aux centres-villes désertés. Si le débat se focalise sur la disparition des commerces, la désertification des territoires détendus touche aussi de beaux centres historiques, qui se détériorent. Une situation qui n’a pas échappé au groupe Buildinvest, spécialisé dans la défiscalisation et l’investissement immobilier. Il s’intéresse à la rénovation des bâtiments classés ou inscrits à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, ainsi qu’aux immeubles situés sur des sites patrimoniaux remarquables (SPR) en centre-ville. Son but : faire de ces morceaux d’histoire de l’architecture des logements, tout en les préservant.

Le moteur ? La défiscalisation. Le procédé est toujours le même. D’abord, Buildinvest acquiert le foncier et propose à des investisseurs de financer la rénovation en même temps qu’ils lui achètent un lot. Il s’agit principalement de particuliers qui entendent profiter de la défiscalisation prévue par les lois Malraux ou Monuments historiques. « Avec le “Malraux”, ils profitent d’une réduction d’impôt de 30 % sur le montant TTC des travaux engagés pour restaurer des immeubles situés sur des SPR. La loi Monuments Historiques ne tient compte, elle, que...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5957 du 05/01/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X