Régions

BRETAGNE Vague d’investissements dans les hôpitaux

Carton plein : les sept projets immobiliers sélectionnés pour la première tranche du plan Hôpital 2012 par l’Agence régionale d’hospitalisation ont tous été retenus par le ministère de la Santé. Le plus important (62 millions d’euros ; Gaëlle Peneau, architecte) concerne le centre hospitalier de Bretagne Atlantique à Vannes. « Il s’agit de regrouper plusieurs pavillons dispersés… en un seul bâtiment d’hébergement relié au plateau technique », précise Pierre Bertrand, en charge des investissements immobiliers à l’ARH. « L’ensemble comprendra 398 lits répartis sur six niveaux et un étage technique », ajoute Olivier Paugam, ingénieur à la Drass. Pour ce bâtiment de 30 000 m2 dont 16 000 m2 de surface utile, l’objectif est de démarrer le chantier au 2e trimestre 2009 pour le livrer début 2012.

Deuxième grand projet retenu, celui du site rennais de Pontchaillou pour 28,5 millions. Une opération complexe de restructuration de deux étages d’un immeuble de grande hauteur avec, en sus, la mise aux normes pour la sécurité incendie sur cinq autres niveaux. Quimper bénéficiera de deux opérations de 10 millions chacune : la restructuration du bâtiment Fontenoy devrait débuter dans les prochaines semaines. Dans la foulée, commencera la modernisation du service des urgences. A Landerneau, la polyclinique va être transformée en un établissement de soins de suite pour plus de 6 millions.

Dotation de l’Etat de 20 à 80 %

Selon les capacités financières des établissements, la dotation de l’Etat varie ici de 20 à 80 %. « Le plan Hôpital 2012 vient en plus et son apport dépend de la situation financière des établissements », souligne Pierre Bertrand. La 2e tranche concerne huit projets, retenus par l’ARH et à l’instruction au ministère. Cette fois, les investissements totalisent près de 95 millions d’euros avec trois reconstructions totales à La Roche-Bernard, Hennebont et Ploemeur. La réponse de Paris serait connue au premier trimestre 2009.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X