Régions

BREST Un outil de portage pour la communauté urbaine Du nouveau pour l’immobilier d’entreprises

Mots clés : Collectivités locales - Economie mixte - Gestion et opérations immobilières - Politique du logement

En changeant de statuts et en accueillant deux nouveaux actionnaires (le Crédit agricole et le Crédit mutuel de Bretagne à hauteur chacun de 1,64 %), la SAIEM prend également un nouveau nom : SEM PI. Entendez société d’économie mixte de portage immobilier de la communauté urbaine de Brest. Sa direction est confiée à Michel Funel, un cadre du groupe Icade (anciennement SIC) avec lequel la CUB a passé un contrat de mandat de gestion.

Disposant d’un parc d’immobilier d’entreprises d’environ 10 000 mètres carrés, la SEM PI s’apprête à lancer en début d’année un petit immeuble « en blanc » de 600 mètres carrés sur la technopole Brest Iroise.

Restructuration de logements

« L’une des vocations de la SEM PI est d’intervenir là où les opérateurs privés ont du mal à aller », précise le directeur.

Dans la logique du portage, la SEM devra ensuite trouver un acquéreur pour reprendre son bâtiment et pouvoir ainsi investir dans d’autres opérations.

Autre champ d’intervention : le logement et, plus précisément, la restauration du patrimoine. A moyen terme, la SEM PI pourrait intervenir dans le quartier Saint-Martin où 60 % des logements sont de petits appartements destinés aux étudiants. Et dans la mesure où les effectifs de l’université sont stables, le taux de vacance y est important. « Il faut restructurer ces logements en appartements plus grands afin de pouvoir répondre à la demande », analyse Michel Funel.

Propriétaire de 14 foyers pour personnes âgées, handicapées ou étudiantes, la nouvelle société est actuellement en discussion avec la Mutualité française pour construire un nouvel équipement à Brest.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X