Technique et chantier

Bouygues Offshore optimiste malgré la baisse du prix du baril

Les résultats de Bouygues Offshore ont marqué une nouvelle croissance en 1998, et le président Ivan Replumaz reste optimiste pour 1999, grâce à un carnet de commandes qui a atteint un niveau historique au 31 décembre dernier, à plus de 4,5 milliards de francs (697,2 millions d’euros), dont 60 % pour le contrat Girassol : « Nous nous attendons cette année à des niveaux d’activité et de marges équivalents à ceux de 1998, car la baisse du prix du baril décale les petits projets, mais n’empêche pas les gros de continuer à avancer. »

Durant l’année dernière, Bouygues Offshore a réalisé un chiffre d’affaires de 5,574 milliards de francs (849,8 millions d’euros), en hausse de 12 %, et dégagé un résultat net part du groupe de 277,6 millions de francs (42,3 millions d’euros), en hausse de 12,8 %. Le résultat d’exploitation s’est, lui, accru de 68 %, à 39,6 millions d’euros. Hervé Le Bouc, directeur général, a confirmé que la révision à la hausse du contrat Girassol allait entraîner la délocalisation des travaux prévus à Fos-sur-Mer, et que le bateau à positionnement dynamique (FDS) serait prêt en septembre 2000.

Les articles les plus lus
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X