Régions

Bourgogne Dijon se dote d’une cuisine scolaire centrale

Les cantines scolaires de Dijon seront approvisionnées par une nouvelle cuisine centrale à la rentrée 2001. Le conseil municipal a retenu cette solution, malgré le poids de l’investissement de 60 millions de francs, plutôt que la mise aux normes des cuisines actuelles. La production des repas servis dans les restaurants scolaires est en effet assurée par deux cuisines centrales.

L’unité, dotée d’une liaison froide, aura une capacité de 8 000 repas par jour et sera implantée dans le quartier des Hauts-de-Pouilly, au nord de Dijon, sur un terrain de 8 000 m2. Parallèlement, les sites terminaux implantés dans les écoles maternelles et élémentaires vont être progressivement adaptés à la technique de la liaison froide.

Le concours d’architecture et d’ingénierie pour l’unité centrale sera lancé début 1998. Le choix définitif du maître d’oeuvre sera opéré durant l’été 1998, afin de démarrer les travaux au printemps 1999.

La ville de Dijon assurera la maîtrise d’oeuvre pour les sites terminaux. La première des quatre tranches démarrera à la mi-1998, avec appels d’offres en début d’année.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X