Enjeux Est

Bonnefoy s’engage pour le développement durable

Mots clés : Démarche environnementale

Incontournable des grands chantiers de Bourgogne-Franche-Comté, le terrassier et constructeur de routes Bonnefoy amplifie son engagement en faveur du développement durable. Citée en exemple pour la réhabilitation de ses carrières et la sensibilisation de ses collaborateurs à l’environnement, dotée depuis une dizaine d’années d’un centre de tri et de recyclage pour ses chantiers et ceux de ses consœurs, l’entreprise familiale devient productrice d’énergie : elle démarrera, d’ici à fin décembre, une centrale de gazéification des déchets du BTP près de Besançon. Plutôt que d’emprunter le chemin de la décharge, jusqu’à 45 000 t de refus de tri de déchets industriels banals y seront transformées chaque année en calories et en électricité.

Pour Frédéric Bonnefoy, qui dirige l’entreprise avec son frère Christophe et sa sœur Nathalie, le défi est de taille : 34 M€ d’investissements. Pour le relever, il s’est entouré de spécialistes. La société porteuse du projet, Synnov Déchets, compte à son capital les recycleurs Nicollin et Braley, l’équipementier Leroux & Lotz, ainsi que la Caisse des dépôts pour le concours financier, que complètent l’Ademe et Bpifrance. Avec cette quatrième filiale, Frédéric Bonnefoy renforce la palette de métiers du petit groupe qu’il a constitué à partir de l’activité historique lancée par son père Jean-Claude en 1965. Un outil industriel complet – carrières, centrales à béton et de liants bitumineux, préfabrication de gabions en béton – et un important parc d’engins apportent une autonomie de fonctionnement pour les chantiers d’une certaine envergure.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X