Régions

Blois Le centre de traitement des déchets en chantier

Récemment épinglée pour la toxicité de ses rejets gazeux, l’usine d’incinération de Blois ne sera bientôt plus qu’un mauvais souvenir.

Le syndicat intercommunal Val Eco qui fédère quarante-cinq communes du Blaisois vient en effet d’ouvrir le chantier du futur centre de traitement et de valorisation des déchets, qui s’installe avenue de Châteaudun juste à coté de l’ancienne usine d’incinération qui sera rasée. Ce centre devrait être opérationnel à l’horizon 2000. Les quarante-cinq communes du Blaisois investiront 215 millions de francs pour sa réalisation.

Construit par Arcante, filiale de la Lyonnaise des eaux, ce centre représente un investissement de 215 millions de francs. Il pourra traiter 82 500 t de déchets à l’année avec deux lignes de four d’une capacité de 5,5 t/h.

L’énergie produite par l’incinération permettra de chauffer 7 000 logements de Blois tandis que l’excédent d’électricité sera vendu à EDF. Pour le syndicat Val Eco le futur centre de traitement est un élément d’une politique globale des déchets avec en amont le tri sélectif dans les communes et en aval un centre de tri qui pourra traiter 20 000 t/an de déchets propres et secs.

Un dispositif qui sera donc totalement opérationnel d’ici à deux ans.

MAQUETTE : L’usine d’incinération de Blois représente un investissement de 215 millions de francs.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X