Régions

Béziers L’hôpital Perréal en rénovation

Mots clés : Rénovation d'ouvrage

Le centre hospitalier de Béziers engage un grand chantier de rénovation-construction sur son site de Perréal, en plein coeur de ville.

L’investissement total est de 115 millions de francs, à réaliser dans les cinq ans. La direction départementale de l’agriculture et de la forêt est conducteur d’opération.

A l’arrivée, le centre hospitalier disposera d’environ 360 lits, dont 175 en long séjour, 30 en moyen séjour, 120 pour la maison de retraite, actuellement éclatée sur deux sites, et 44 pour la géronto-psychiatrie. La tranche démolition est achevée. En 1998 seront lancés les travaux de construction, dont l’achèvement doit intervenir courant 2002.

Cette opération qui s’inscrit dans le projet médical 1997-2002, comprend deux grandes étapes : la rénovation de 9 650 m2 de Shon et la création de 12 270 m2, dont 6 070 m2 pour la seule maison de retraite qui sera réalisée en deux tranches de 3 000 m2 chacune. Confié à l’architecte montpelliérain Pierre Tourre, l’ensemble conjugue maintien de l’architecture caractéristique du début du siècle avec neuf bâtiments groupés autour d’une galerie de liaison, à la construction d’un édifice contemporain. La galerie de liaison, entièrement vitrée, servira de lieu de passage.

Confiés aux Travaux du Midi (Méridionale de Travaux), les premiers chantiers de gros oeuvre ont démarré en septembre. Ils concernent le « moyen séjour » et la maison de retraite (15 millions) avec une livraison prévue respectivement pour juillet 1998 et novembre 1999 (première tranche). Le « long séjour » (100 millions) sera livré, dans sa totalité, fin 1999.

Pour l’ensemble, les travaux vont absorber 107,5 millions de francs, les équipements environ 7,4 millions.

PHOTO : UN INVESTISSEMENT GLOBAL EVALUE A 115 MILLIONS DE FRANCS SUR CINQ ANS. ARCHITECTE : PIERRE TOURRE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X