Régions Luxembourg

Belval va remplir son cœur

Pour le site urbain de Belval, qui émerge depuis une décennie sur la vaste friche sidérurgique frontalière de la France, entre les communes d’Esch-sur-Alzette et Sanem, l’heure est venue de s’attaquer au centre. Après la reconversion des périphéries qui aboutit à près d’un million de mètres carrés déjà livrés, en chantier ou programmés, c’est le quartier Central Square qui démarre son aménagement en ce début 2018. Il développera 200 000 m2 .

Trois premiers lots d’un total de 38 000 m2 (logements, bureaux) ont été attribués à autant d’équipes de promoteurs et d’architectes : le Belge Atenor avec l’agence Steinmetz DeMeyer, les Luxembourgeois Asars et Soludec avec Metaform, et Tralux (groupe Demathieu Bard) associé à l’agence parisienne Petitdidier-Prioux. Les travaux devraient démarrer fin 2018. Le contenu de chaque projet sera coordonné avec les autres, pour respecter le plan-guide de quartier de l’agence KCAP.

Bouclage en 2026-2027. Ces lots précèdent la tranche principale de 140 000 m2 d’habitat et de tertiaire, dont les orientations sont fixées depuis mai dernier dans le « plan d’aménagement particulier » tel que prévu par la procédure luxembourgeoise. Agora, la société de développement de Belval, en a engagé la consultation de promoteurs fin 2017. Elle attribuera en mars le concours d’aménagement de la place des Bassins, espace public majeur de Central Square. Le quartier apportera ainsi la moitié des 400 000 m2 qu’il reste à commercialiser pour achever la transformation de Belval, qu’Agora attend pour 2026-2027. L’autre contribution décisive viendra des 800 logements à construire dans la zone sud.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X