Régions Moselle

Bataille de cinémas au pied de Waves Grand Sud

Mots clés : Manifestations culturelles - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Tout juste inauguré, le centre commercial Waves Grand Sud fait déjà tanguer la zone Actisud de Moulins-lès-Metz. Le groupe Cofinance, exploitant des complexes cinématographiques CGR, et Ars Commercia, propriétaire de la marque Village des loisirs, ont déposé début octobre auprès de la préfecture de la Moselle un projet de zone de loisirs au lieu-dit La Rotonde en entrée de l’Actisud.

Huit salles en entrée de zone

Ars Commercia y développerait le concept de Village des loisirs déjà décliné à Maurepas (Yvelines) et à Chambly (Oise). Soit sur plus de 30 000 m2,un pôle d’activités pour enfants, un espace santé-beauté et des activités de sport indoor. Déjà propriétaire de 10 000 m2 de surfaces commerciales sur la zone, Cofinance espère, pour sa part, implanter un complexe CGR de huit salles sur l’ancien site des magasins Fly et Atlas. L’investissement représenterait 12 millions d’euros. Le groupe compte également regrouper les deux cinémas de centre-ville de Metz en un unique complexe d’arts et d’essais, et implanter un cinéma dans l’enceinte du futur centre commercial Muse qui ouvrira en 2017 dans le quartier de l’Amphithéâtre. Le projet contrarie les intentions de la Compagnie de Phalsbourg, qui envisageait dès la conception de Waves Grand Sud la création d’un multiplexe exploité par l’opérateur belge Kinépolis, déjà présent à Saint-Julien-lès-Metz. Retoqué en CDAC en 2012, le projet n’est pas enterré pour autant.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X