Autres

Baoli mise sur le négoce pour consolider sa présence en France

Mots clés : Distribution - Matériel - Equipement de chantier

Propriété du groupe allemand Kion, la marque de chariots élévateurs trace sa route sur un segment qualitatif, mais moins onéreux que les marques plus haut de gamme.

Renault a Dacia, le groupe Still a Baoli. C’est ainsi que pourrait se résumer la stratégie de Kion en France, groupe allemand avec un actionnaire chinois depuis 2015, et propriétaire des marques Fenwick, Still, Baoli, Dematic et Voltas. « La gamme Baoli se veut sans complexité technique et sur un positionnement prix compétitif, non capté par nos deux marques premium », confirme Cédric Faivre, directeur des ventes de Still France, qui pilote depuis l’an dernier les activités de Baoli, placé auparavant dans l’orbite de Fenwick.

Réseau national. Cette bascule se traduit par la constitution active d’un réseau de revendeurs partenaires disposant d’une forte culture technique. Il s’agit de la priorité principale pour la direction générale de Baoli. C’est au quotidien la mission d’Agnès Silhol, responsable...

Vous lisez un article de la revue Negoce n° 439 du 19/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X