Régions Le Havre

Bain de jouvence pour Niemeyer et son Volcan

Emblématique du centre-ville havrais, le site culturel du Volcan (11 000 m²), livré par Oscar Niemeyer en 1982, va être réhabilité par la Ville. Après un accord de principe obtenu, en 2007, auprès du célèbre architecte brésilien centenaire, un appel d’offres a été lancé et une équipe pluridisciplinaire de maîtrise d’œuvre retenue. Un cahier des charges a ensuite été défini en concertation avec les représentants d’Oscar Niemeyer en France.

Le grand Volcan recalibré

Les mandataires sont le cabinet Deshoulières-Jeanneau Architectes (Poitiers, Paris) pour la scène nationale du « grand Volcan ». Sogno Architecture (Paris) est cotraitant pour la transformation du « petit Volcan » en une médiathèque. Ils seront entourés du scénographe Thierry Guignard, de l’acousticien Rémi Raskin (Capri Acoustique), du BET SLH (TCE, infrastructures et HQE), du concepteur lumière LUMINOcité et de Pierre Milville pour la signalétique. Pour les aménagements extérieurs, c’est le GIE Traces, créé en 1998 par Deshoulières-Jeanneau qui interviendra. La direction générale du chantier sera assumée par Dominique Deshoulières. « D’une part, le site avait vieilli et nécessitait de l’entretien et, d’autre part, ses espaces bas, peu ouverts sur la ville, fonctionnaient mal. Il fallait tenir compte de la vision du maître et de son œuvre, mais aussi rénover les espaces publics et intérieurs », expose Edouard Philippe, maire de la Ville.
Pendant l’été 2011 se déroulera une première phase de curage et de déconstructions légères. Mais le gros du chantier, après consultation des entreprises en fin d’année, devrait démarrer au printemps prochain pour une durée de « deux bonnes années », estime le maire.
Pendant les travaux, la scène nationale sera délocalisée dans l’ancienne gare maritime. Le nouveau « grand Volcan » sera rationalisé : la grande salle, qui compte officiellement 1 093 places aujourd’hui, sera recalibrée pour être réduite à son nombre réel de places, soit environ 815. Il devrait être livré fin 2013, et la médiathèque au printemps suivant.
Coût de l’opération sous maîtrise d’ouvrage de la Ville : 53 millions d’euros TTC, dont 35 millions HT de travaux. Edouard Philippe table sur 22 % de subventions de la part des collectivités territoriales, de l’Etat et de l’Europe dans le cadre, notamment, du contrat d’agglomération.

Une nouvelle place couverte

« Au-delà des aspects de mise aux normes, nos interventions extérieures se concentrent principalement sur les accès au niveau bas (rampes douces, escaliers, ascenseurs) et sur la lumière », résume Dominique Deshoulières. Les aménagements intérieurs du grand Volcan seront l’objet d’un recours massif au bois, afin de conférer davantage de chaleur à l’ensemble. Quant à l’entrée dans les deux équipements culturels, elle se fera par une place couverte, qui sera créée. Ce nouveau « lieu de convivialité, permanent et ouvert » sera traité en continuité des espaces extérieurs, le but étant d’inciter à circuler sur la place.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X