Régions

Bailleurs sociaux Nantes Habitat poursuit sa montée en charge

Mots clés : Logement social - Politique de la ville - Politique du logement

Premier bailleur social du département de Loire-Atlantique, mais opérant uniquement sur le territoire de la ville de Nantes, l’office public de l’habitat de la ville de Nantes connaît une nette accélération de son activité depuis 2004. Les opérations neuves et les investissements lourds sur le patrimoine existant ont été fortement relancés. « Cette augmentation répond à la convention tripartite signée avec la Ville et Nantes Métropole pour les années 2005-2007 – prolongée en 2008 – et décline la première phase du projet stratégique de développement 2004-2012 », indique Dominique Gaillard, responsable de l’unité de gestion développement patrimonial. « Par ailleurs, en mars 2007, la Ville de Nantes a décidé que 25 % de logements sociaux seraient intégrés aux programmes de logements neufs excédant 2 500 m2 de Shon. Selon la convention tripartite, Nantes Habitat devra en construire le quart. »

Partenariat avec des promoteurs privés. Quinze projets sont en chantier, représentant 336 logements. Parmi eux, un établissement pour personnes âgées dépendantes, de 83 logements, sera livré fin 2008. Quinze autres projets sont menés en partenariat avec des promoteurs privés, représentant 200 logements. Enfin, dix opérations supplémentaires – pour 195 logements – sont programmées pour les mois à venir.

« Pour faire face à cette montée en puissance, il devient de plus en plus difficile de trouver des entreprises qui répondent aux appels d’offres, et de maintenir les délais. Nous connaissons ce problème autant comme maître d’ouvrage, qu’en partenariat avec les promoteurs… C’est une situation qui devient dramatique », s’alarme Dominique Gaillard.

L’office gère un patrimoine de 23 654 logements sur les 31 000 que compte la ville – 45 900 sur la communauté urbaine, avec 46 500 locataires, il loge 16 % des Nantais. « La majorité de notre patrimoine est située dans les quartiers de Bellevue, Les Dervallières, Le Breil Malville, les quartiers Nord, Saint-Joseph de Porterie, La Bottière, Port Boyer, et au sud, Malakoff, Pirmil et Le Clos Toreau. Nous gérons également de petites entités disséminées dans le centre-ville », souligne Dominique Gaillard. Le foncier hors ZAC devenant de plus en plus onéreux, Nantes Habitat, la Ville de Nantes et Nantes Métropole préparent une future convention tripartite.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

CONTACT

Dominique Gaillard, Tél. : 02.40.67.07.07.http://www.nantes-habitat.fr/

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X