Régions

Avignon Reconversion en vue pour la prison Sainte-Anne

19 000 m2 à proximité du Palais des Papes

La visite de Nicole Guedj, secrétaire d’Etat aux programmes immobiliers de la Justice, a été l’occasion de confirmer que la maison d’arrêt Sainte-Anne allait être rétrocédée à la ville d’Avignon. Désaffecté depuis la mise en service du nouveau centre pénitentiaire du Pontet (Vaucluse), ce bâtiment de plus de 19 000 m2, construit en 1865, attendait de recevoir une affectation.

Idéalement située au pied du Rocher-des-Doms, proche du Rhône et du palais des Papes, cette importante réserve foncière pourrait devenir un formidable outil de développement touristique et hôtelier. C’est d’ailleurs dans la perspective de cette reconversion que l’architecte, Jean-Michel Wilmotte, s’est vu confier une étude sur les possibles nouveaux usages de l’édifice. La ville souhaite y créer une extension du centre de congrès.

En effet, la salle la plus vaste du palais des Papes peut contenir 600 personnes. Une salle de 1 000 places permettrait à Avignon d’accueillir un nombre plus important de congressistes, et se situer ainsi sur le marché très concurrentiel des congrès.

La commune envisage aussi l’accueil d’un hôtel haut de gamme de 4* ou 5* pour compléter l’offre de la cité. L’une des hypothèses de reconversion étudiées préconise l’implantation d’un hôtel de luxe de 97 chambres, équipé de thermes. Quoi qu’il en soit, la vie de cet édifice sera conditionnée par le choix d’un site pour le centre de Semi-liberté et par l’aval des Monuments historiques.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X