Enjeux

Avec Myral, l’isolation passe au sur-mesure

Mots clés : Isolation thermique - Politique énergétique

Le fabricant d’ITE bourguignon mise sur la R & D pour se faire une place sur le vaste marché de la rénovation thermique.

Myral a vaincu les flammes. Ses revêtements de façade isolants ont subi avec succès les épreuves de résistance au feu sur un échantillon de façade grandeur nature selon le protocole d’essais Lepir 2 (local expérimental pour incendie réel à deux niveaux). « Nous devons clairement cette performance à notre type de pose qui ne requiert pas de lame d’air », se félicite Sylvain Bonnot, P-DG de l’entreprise familiale. Les panneaux d’isolation par l’extérieur (ITE) que Myral fabrique dans son usine d’Is-sur-Tille (Côte-d’Or) sont constitués d’un isolant en polyuréthane de haute densité (55 kg/m3 ), serti entre un parement en aluminium et un pare-vapeur. Le complexe est vissé directement sur la façade ou sur une couche d’isolant, sans ossature et sans lame d’air.

« Optimiser le mode constructif ». Depuis qu’il a repris l’entreprise de son père en 1997, Sylvain Bonnot n’a eu de cesse de chercher à améliorer l’efficacité énergétique du produit dont il était l’importateur, un revêtement de façades fabriqué en Allemagne.

...
Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5973 du 27/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X