Régions Toulouse

Atterrissage groupé pour la formation aérospatiale

Mots clés : Apprentissages

Le sud-est toulousain est décidément fertile en projets urbains et immobiliers. A l’automne 2018, c’est la Maison de la formation Jacqueline-Auriol qui commencera à sortir de terre sur la ZAC Toulouse Aerospace de Montaudran. Ce bâtiment de 14 000 m2 de surface de plancher rassemblera, à la rentrée 2020, les quelque 2 000 étudiants toulousains en génie mécanique aéronautique et spatial de plusieurs établissements du territoire, jusque-là disséminés sur le campus tout proche de l’université Paul-Sabatier.

Le projet, dont le budget travaux s’élève à 22,3 millions d’euros HT, s’inscrit dans l’opération Toulouse Campus, pilotée par l’université fédérale de Toulouse-Midi-Pyrénées et cofinancée par l’Etat. Ce programme prévoit la construction ou la réhabilitation de 18 bâtiments universitaires d’ici à 2021. La Maison de la formation Jacqueline-Auriol constitue l’un des projets les plus importants de ce programme. Elle sera aussi cofinancée par la région Occitanie et Toulouse Métropole.

Appel d’offres travaux au printemps. En juillet dernier, c’est le groupement mené par l’agence toulousaine d’architecture et d’urbanisme Séquences, avec les bureaux d’études WSP France, F4 Ingénierie, Quadrim Conseils et l’acousticien Tisseyre + Associés, qui a remporté le marché de maîtrise d’œuvre. Les études de conception sont en cours, et l’appel d’offres pour les travaux devrait être lancé en mai ou juin, pour un début de chantier en octobre 2018 et une livraison en juillet 2020.

Sur le plan architectural, le bâtiment de 10 300 m2 de surface utile sera constitué d’une haute base en verre qui accueillera un vaste hall, une halle aéronautique de 400 m2 (abritant avions, hélicoptères et simulateurs) et des espaces de conférence. Cette base englobera également le « Grand Atelier », dédié aux formations nécessitant des machines-outils et des équipements lourds. Sur ce socle qui occupera l’ensemble de la parcelle seront posés quatre niveaux de locaux pédagogiques et administratifs, ainsi qu’un restaurant. L’ensemble sera habillé d’une façade métallique perforée et martelée. Et le tout coiffé de toitures et terrasses végétalisées taillées en creux dans les niveaux supérieurs et d’un parking aérien.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X