Régions Entreprises

« Attention à ne pas renforcer la fracture territoriale »

Entretien avec Régis Rousseau, président de la FFB des Pays de la Loire.

Dirigeant d’une entreprise de construction bois de 120 salariés près d’Angers et président régional de la Fédération française du bâtiment (FFB), Régis Rousseau fait le point sur la situation des entreprises.

L’année 2017 aura été marquée par l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique).

Comment avez-vous vécu cette annonce ?

Nous avons pris acte de cette décision. Ce qui nous gêne est le déni de démocratie puisque ce projet avait été voté, à droite comme à gauche, et validé par les acteurs économiques et les électeurs de Loire-Atlantique. Mais nous sommes beaucoup moins impactés que les travaux publics. Et comme tous les grands projets, celui-ci concerne davantage les majors que les entreprises de bâtiment.

La reprise dont on commence à parler est-elle une réalité pour le bâtiment régional ?

Il y a une reprise, c’est une certitude. L’année 2017 aura été bonne, tous secteurs confondus. Cette tendance est davantage marquée sur le gros œuvre avec une progression de 5,8 % sur un an, mais le second œuvre est également bien orienté avec une croissance de 4,6 %. Les carnets de commandes sont plus remplis car les entreprises ont retrouvé une certaine rentabilité. Elles répondent heureusement moins à des marchés pour lesquels elles ne sont pas les plus...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5972 du 20/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X