Enjeux Architecture

Atelier international du Grand Paris : clap de fin

Mots clés : Architecture

La disparition de l’AIGP fin 2017 est actée. Cette décision du conseil d’administration et de l’assemblée générale est motivée par plusieurs raisons : l’échec de l’AIGP à constituer, en 2016, un nouveau conseil scientifique ; la démission, début 2017, du président et de la directrice générale, puis le retrait des collectivités locales siégeant au conseil d’administration. Pour autant, le groupement d’intérêt public sur la base duquel a été créé l’AIGP ne disparaît pas.

Il devrait continuer à gérer Europan et la Plate-forme d’observation des projets et stratégies urbaines (Popsu).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X