Régions

ARRÊT SUR IMAGE Un pont Bailey pour la tour Oxygène

Implanté sur un site contraint dans le quartier de la Part-Dieu, à Lyon, le chantier de la tour Oxygène – conduit par GFC Construction pour le compte de Sogelym Steiner – est en quête des surfaces nécessaires à son bon déroulement. Un pont Bailey, composé de sept poutres treillis portées par deux files de poteaux, dégage une surface de 525 m2 en surplomb de 30 m au-dessus de la rue Bonnel.

Ce type d’ouvrage, fréquent à Paris mais inédit à Lyon, supporte une plate-forme qui héberge l’atelier d’assemblage des armatures béton. Prémonté en atelier, il a été installé sur site de nuit avec la grue à tour du chantier. Equipée de clôtures de 4 m de haut pour protéger des chutes d’objets, cette installation provisoire a été posée en pied de glissières d’autoroute et d’éclairage afin de renforcer la sécurité du chantier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X