Régions

Ardennes Une station d’épuration à Rethel

Préoccupé depuis plusieurs années par les problèmes d’assainissement et d’environnement, le Sivom du Rethelois est en train de se doter d’une vaste station d’épuration à la pointe de la technologie.

Dans le cadre du schéma directeur d’aménagement et de gestion des eaux du bassin de Seine-Normandie, un contrat d’agglomération a donc été signé entre le Sivom du Rethelois, le conseil général des Ardennes et l’agence de l’eau. Le futur ouvrage traitera l’ensemble des effluents (domestiques et industriels) de l’agglomération.

Sa capacité sera augmentée de 20 000 à 30 000 équivalents habitant. Autres objectifs : améliorer de façon globale la gestion de l’eau (collecte et épuration des eaux usées) et assurer la protection du milieu récepteur par temps de pluie. Le programme prévoit trois ans de travaux jusqu’en 1999.

A savoir : un réaménagement de déversoir d’orage à Rethel, le renforcement des collecteurs à Sault-lès-Rethel en 1997, la création d’un bassin de pollution à Rethel, l’extension de la collecte à Acy-Romance en 1998, la création d’un bassin de dépollution à Sault-lès-Rethel et l’acheminement des effluents de l’abattoir à la station en 1999. Le coût total des travaux s’élèvera à 52 millions de francs, dont 42 pour la station. L’aide de l’agence de l’eau étant de 60 à 65 %, dont 20 % sous forme de prêts à taux zéro.

Grâce à ces opérations d’assainissement, la qualité de l’Aisne à l’aval de Rethel devrait être améliorée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X