Régions

Ardennes Un nouveau pont pour Revin

Mots clés : Travail - Vélo

Dernier pont « provisoire » mis en place sur la Meuse en raison de la guerre, l’actuel pont Saint-Nicolas à Revin ne sera bientôt plus qu’un souvenir. Cet ouvrage d’art métallique composé d’éléments de type Arromanches, à voie unique et à circulation alternée, va être remplacé. Le nouveau pont sera construit en lieu et place de l’ancien, qui restera néanmoins en service pendant les travaux. Le tablier du nouveau pont sera construit sur une plate-forme sur la rive droite. Ensuite, il sera soit poussé par-dessus la Meuse (avec une pile provisoire érigée dans le lit du fleuve), soit avancé par flottaison avant d’être pivoté pour prendre sa position définitive.

Le futur pont Saint-Nicolas aura une longueur de 130 m et une largeur de 15,5 m avec une pile sur la berge droite positionnée à 35 m de la culée. Il sera plus long que le pont actuel et surtout plus haut sur la Meuse, ce qui favorisera l’écoulement des crues importantes en réduisant de 50 cm la hauteur d’eau en amont. Le nouvel ouvrage sera composé de caissons métalliques supportant une chaussée à deux voies, une piste cyclable et deux trottoirs. Les eaux de lessivage de la chaussée seront collectées et retraitées dans des bassins situés sur chaque rive avant d’être rejetées dans la Meuse.

L’opération est aujourd’hui en phase d’étude par le conseil général des Ardennes. Greisch (bureau d’études), Laurent Barbier (architecte) et JDM (paysagiste) ont travaillé sur le projet avec Michel Virlogeux. Les conclusions de l’enquête publique devaient être présentées avant la fin de l’année. Les travaux devraient débuter en 2010 et durer de dix-huit à vingtquatre mois. Le montant global de l’opération s’élève à douze millions d’euros.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X