Régions

Ardennes La FFB dénonce « les soldes »

> La présidente de la fédération du BTP des Ardennes, Nathalie Beuzart, a adressé cet été une lettre ouverte aux maîtres d’ouvrage du département pour les mettre en garde contre une politique tarifaire qui, selon elle, fragilise les entreprises locales. « Les artisans et PME dénoncent le caractère excessif des négociations de prix imposées notamment en marchés publics, écrit la présidente, elle-même dirigeante de l’entreprise de maçonnerie Ferracin Frères. Il est inacceptable de voir attribuer des marchés à des prix inférieurs au déboursé de chantier. » Nathalie Beuzart « en appelle à la responsabilité des clients afin que les offres anormalement basses soient systématiquement écartées ». Elle les prévient : « Un travail mal payé ne peut jamais être bien réalisé. »

La présidente de la FFB 08 estime que l’emploi dans la profession est « mis en danger par une politique de « soldes » tout à fait incompatible avec nos marges ». A ses yeux, les résultats ne se sont pas fait attendre, avec la disparition au premier trimestre de 300 emplois, 6 % des effectifs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X