Régions

Ardèche Deux contrats de protection des eaux

Mots clés : Droit de l'environnement - Eau

Deux contrats de milieu viennent d’être signés en Ardèche pour protéger les eaux de la Beaume et de la Drobie, et celles du Doux. Le premier intéresse une vingtaine de communes regroupées au sein de deux structures intercommunales – le syndicat du bassin versant des vallées de la Beaume et de la Drobie et le syndicat des eaux de basse Ardèche -, et prévoit 20,2 millions d’investissement pour l’amélioration de la qualité des eaux (15,2 millions), la restauration du lit, des berges et de l’ensemble des milieux aquatiques (3,9 millions) et la mise en valeur environnementale et paysagère du cours d’eau (1,1 million).

La réalisation s’effectuera sur cinq ans, avec une participation de l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse (5,8 millions), du conseil général (3,7 millions), du conseil régional (2,4 millions) et de l’Union européenne (2,2 millions).

Le second concerne les vingt-huit communes situées dans le périmètre du bassin versant du Doux et ses affluents. Il prévoit 43 millions de francs d’investissement sur cinq ans pour l’amélioration de la qualité des eaux du Doux (25,9 millions), l’amélioration de la gestion des débits (1,7 million), la préservation et la restauration du lit et des berges (9,7 millions) et la mise en valeur touristique (5,7 millions). Le syndicat intercommunal du Doux-Clair participe pour 13,9 millions, l’agence de l’eau RMC pour 9,3 millions, le conseil général pour 8,5 millions, le conseil régional pour 6,6 millions et l’Union européenne pour 4,6 millions.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X