Architecture et urbanisme

ARCHITECTURE Une crèche dans le secteur sauvegardé de Strasbourg

Mots clés : Architecte - Architecture - Enfance et famille - Rénovation urbaine

A côté de la partie médiévale de l’ancienne douane, l’un des monuments les plus remarquables du secteur sauvegardé de Strasbourg, la future crèche Stenger-Bachmann affichera clairement son époque. Dès la phase de programmation, la communauté urbaine, maître d’ouvrage, avait manifesté cette intention. Lors du concours d’architecture, le premier lancé selon la règle de l’anonymat, le jury et les élus ont conforté ce choix en écartant les projets qui prévoyaient de sauver les façades existantes, du XIXe siècle.

L’option des jeunes architectes retenus concilie des formes simples – une toiture-terrasse et des façades transparentes, sauf du côté donnant sur la rue – avec un fonctionnement bien lisible : le poteau central, qui distribue deux unités de vie par niveau, sert également de gaine technique pour l’ensemble du bâtiment.

Dialogue entre époques

A l’extrémité ouest de l’îlot de l’ancienne douane, la confrontation des époques n’exclut pas le dialogue, au contraire : « Parmi les projets sélectionnés, nous avons choisi celui qui dégage le mieux le pignon médiéval », indique Louis Coste, chef du service architecture. « Le soubassement vitré de la façade nord prolonge, sous une forme abstraite, les arcades de l’ancienne douane », ajoute l’architecte Jean-Claude Grebert.

De même, le parallélépipède de la crèche reprend l’alignement des bâtiments voisins sur l’Ill, ce qui implique la touche de virtuosité d’un porte-à-faux au-dessus du quai piétonnier.

FICHE TECHNIQUE

Maîtrise d’ouvrage : Communauté urbaine de Strasbourg ; déléguée, SERS ; programmation, Pr’optim.

Maîtrise d’oeuvre : Jean-Claude Grebert, Dominique Cornaert, Maurizio Pagotto, architectes ; Michel Capin, ingénieur structures ; TIA, fluides ; Leopold Abecassis, économiste ; GPCI, pilotage.

Surface : 1 400 m2 utiles.

Estimation travaux : 12 millions de francs HT (sur un montant global de 26 millions incluant le déménagement provisoire de la crèche).

Calendrier prévisionnel : APD, février 1999, livraison, juin 2001.

MAQUETTE : Le projet lauréat privilégie des formes simples : une toiture-terrasse et des façades transparentes, sauf du côté de la rue.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X