Régions

AMIENS Une maison évolutive et contextuelle

Le concours d’idées sur un nouvel habitat individuel, dense, bon marché à produire, lancé par Amiens-Métropole vient de sélectionner trois lauréats parmi 41 réponses : Arval ; Antoine Beau & Frédéric Seltzer ; Triplex (Thomas Luksenberg, Jean-François Patté & Imke Plinta), qui reçoivent 20 000 euros. Les sept candidats suivants 10 000 euros.

Le cahier des charges exigeait la présentation d’une maison évolutive, d’un front de rue et d’un îlot. « Le jury s’est attaché à la qualité de l’architecture, à l’organisation des espaces intérieurs et extérieurs, aux circulations fluides entre parties privées et publiques, aux capacités d’adaptation des projets et au potentiel de diversification du produit pour une construction massive.

Doté d’innovations, le projet devait avoir un lien avec le contexte local », rappelle Amiens-Métropole.

L’agglomération se réserve les droits pour bâtir un exemple sur son territoire. Pour la suite à donner au projet lauréat, rien n’est fixé. Le lauréat devra réaliser une étude sur son projet, sa mise en situation et la cohérence avec le futur PLU.

DESSIN, MAQUETTE :

Les projets des trois lauréats :

Arval (à droite); Antoine Beau & Frédéric Seltzer (ci-dessus); et Triplex (ci-contre).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X