Actu

amc à l’écoute des architectes

Mots clés : Analyse de l'architecture - Architecte - Architecture

La soirée de lancement de la nouvelle formule d’AMC s’est déroulée le 11 octobre dernier au Centre nautique de l’île Monsieur (2AD Architecture) à Sèvres, en présence de près de 600 personnes, architectes, maîtres d’ouvrage et industriels. À cette occasion, six architectes se sont exprimés à travers une vidéo1 sur leurs attentes vis à vis de la presse professionnelle. Extraits.

Christian de Portzamparc

Ce qu’on peut attendre d’une revue, c’est de nous ouvrir sur la diversité du monde.

Des projets qui en images paraissaient séduisants, sont très décevants quand on les visite ; au contraire, des projets qui ne payaient pas de mine, on y va et on s’aperçoit qu’il se passe quelque chose dans l’espace et c’est formidable.

L’architecture, ce n’est vraiment pas ça.

J’ai senti dans AMC une sorte de style insistant sur le bon usage des matériaux, la qualité de construction.

Si c’était la maxime de Vitruve, on dirait qu’AMC s’est mis sur un pôle et il y en a trois : firmitas, utilitas et venustas.

En dernière instance, il y a une vérité et une réalité, qui est tout le contraire de ce culte du virtuel ; et ce sont des choses que la vitesse de notre monde et de notre économie a tendance à zapper.

Bernard Reichen

J’ai toujours adoré les revues, l’architecture, le contact du papier, l’odeur des photos…

J’aime bien les extrêmes, je trouve que les revues insistant sur les détails, le savoir-faire, la façon de faire aboutir un concept, c’est passionnant.

Laurent-Marc Fisher (Architecture Studio)

On le voit de plus en plus et notamment à l’étranger, les revues servent de source de référence. Pour nous surtout pas, car il y a...

Vous lisez un article de la revue AMC n° 210 du 01/11/2011
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X