Régions

ALSACE. La Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (Drire) d’Alsace a renforcé son activité de « gendarme de l’environnement » en 1998.

Les sanctions pénales et administratives induites par ses actions de contrôle ont augmenté de 40 % pour atteindre le chiffre de 200, selon le rapport d’activités publié le 11 mars. Les contrôleurs ont concentré leurs efforts sur les silos à céréales, les unités de traitement du bois et les établissements utilisant de l’ammoniac.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X