Régions

Alpes-Maritimes Le conseil général va lisser ses investissements

>Dans le cadre de son débat d’orientation budgétaire, le conseil général, dont les investissements ont atteint 1,65 milliard d’euros (crédit de paiement) sur la période 2003/2007 (avec des pics à plus de 400 millions d’euros en 2006, 2007 et 2008) a annoncé qu’il prévoit de maintenir ceux-ci à un niveau équivalent entre 2009 et 2014. Mais il a décidé de les lisser sur la période, ce qui correspond à un niveau annuel compris entre 200 et 250 millions d’euros. Frappé par la baisse prévisible des droits de mutation, le département va recourir à une stricte maîtrise des dépenses de fonctionnement et à « une hausse modérée des taux de la fiscalité directe locale ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X