Régions

Alès Un nouvel hôpital à l’étude

Rénovation ou reconstruction? Telle est l’interrogation dont fait l’objet le centre de court séjour de l’hôpital d’Alès (Gard).

Cet établissement de 300 lits, construit en 1958, nécessite une restructuration lourde. Les réseaux d’eau et d’électricité sont obsolètes ; l’étroitesse du bâtiment ne permet pas d’organiser les circulations dans des conditions sanitaires satisfaisantes ; les chambres sont trop exiguës.

La direction du centre hospitalier, qui a chiffré à 400 millions de francs le coût de la construction d’un établissement neuf (33 000 m2 de surface), a chargé le cabinet d’architectes montpelliérain, Bedeau-Bonon d’examiner les différentes options possibles : reconstruction totale, reconstruction partielle ou élargissement du bâtiment existant.

Les conclusions de l’étude sont attendues fin mars. Le conseil d’administration devra alors arrêter une position, et transmettre le dossier à l’autorité de tutelle. Les responsables de l’établissement ont déjà trouvé une oreille attentive auprès de l’Agence régionale de l’hospitalisation. « L’hôpital d’Alès, admet son directeur, François Grateau, n’est plus tout à fait adapté aux conditions actuelles d’accueil et de prise en charge des malades.»

« Plutôt que de multiplier les extensions, il faut se demander s’il ne serait pas plus intéressant d’envisager une reconstruction totale ou partielle. » La direction de l’hôpital espère une réponse d’ici l’été.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X