Régions

Alain Engel Grand soleil sur Faulquemont

Engagé en 1972 comme contrôleur de gestion de l’usine que l’industriel allemand du chauffage Viessmann venait d’implanter à Faulquemont (Moselle), Alain Engel achève sereinement une carrière exceptionnelle. Passée, en 36 ans, de 130 à 900 salariés et de 10 000 à 60 000 m2, l’usine s’est transformée sous son impulsion en centre mondial de compétence du groupe pour les ballons d’eau chaude et les capteurs solaires. « J’ai eu la fierté de conduire quatre plans successifs d’extension de l’usine, en dépit des crises économiques et des chocs pétroliers », souligne le dirigeant, qui se félicite aujourd’hui de laisser à son successeur, Daniel Vigneron, un site productif et prospère.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X