Régions

Ajaccio. Une zone de protection et du patrimoine architectural, votée par le conseil municipal, va être mise en place dans les prochaines semaines.

Elle complétera le dispositif existant d’aides à la pierre et de réhabilitation du bâti ancien et pourrait éviter des recours en justice, pour certaines situations actuellement dans l’impasse. Un exemple de problème à résoudre : lors de la restauration d’un immeuble de la rue du Maréchal-Ornano, soumis à des contraintes par l’architecte des Bâtiments de France, les câbles électriques des façades sont restés apparents, malgré les demandes du conseil syndical à EDF (EDF exige que les frais pour l’enfouissement ou la dissimulation des câbles dans la frise maçonnée soient pris en charge par les copropriétaires.)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X