Architecture et urbanisme

Ajaccio/Maison individuelle Manger, vivre, dormir…

Architecte-urbaniste à Ajaccio, Albert Alligoridès a construit sa maison de la vallée du Prunelli selon un principe fonctionnel fort et une esthétique très simple lui permettant de se fondre dans le site. Son architecture veut transcrire les trois fonctions du logement : manger, vivre, dormir. La maison est implantée en about d’une colline, point culminant de la vallée. L’habitation est constituée de trois blocs : cuisine, séjour et chambres, qui forment autant d’unités indépendantes. Ces dernières s’organisent autour d’un patio et sont reliées par des circulations à l’air libre, dotées d’un sol en caillebotis d’iroko et couvertes de voiles de bateau. La taille réduite de ces blocs a permis une adaptation sans terrassement sur le sommet et les deux versants de la colline. Le bloc chambres est placé en contrebas, favorisant là encore l’adaptation au terrain, tout en dégageant la vue. Le séjour, sur des niveaux qui suivent la courbe naturelle du terrain, doté d’une couverture rampante à deux versants, est l’élément fédérateur de la maison. Albert Alligoridès a choisi le béton brut, destiné à se charger de poussière, de mousse et de patine, pour se marier à la végétation et à la terre du lieu.

FICHE TECHNIQUE

Maître d’ouvrage : Albert Alligoridès.

Surface : 133 m2 habitables.

Durée des travaux : 6 mois.

Coût : 250 000 francs.

Entreprise : Piacentini, Ajaccio.

PHOTOS : 1. La construction, implantée en haut d’une colline, suit la courbe naturelle du terrain.

2. Les différents blocs, indépendants entre eux, donnent sur un patio.

3. Ils sont reliés par des circulations à l’air libre, couvertes de voiles de bateau.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X