Régions

Ajaccio Les escales dynamisent le tourisme

Mots clés : Tourisme - Transport fluvial - Transport maritime

La ville mise sur le créneau en liaison avec son futur palais de congrès.

Comme Nice-Villefranche et Marseille, Ajaccio et la Corse-du-Sud connaissent un véritable boom des croisières qui avoisinent actuellement 100 000 passagers par an.

Un succès, notamment à Ajaccio, qui « semble être dû essentiellement aux escales de grands paquebots » tels ceux de RCI ou de Princess Cruise , mais qui combiné à l’ensemble des composantes de l’activité croisière dans les autres ports (Bonifacio, Porto-Vecchio, Propriano), fait aussi de la Corse « un puissant pôle d’attraction en Méditerranée, de début mai à fin octobre », souligne l’étude de l’Afit.

Ajaccio entend continuer à attirer les escales, et s’en donne les moyens. Près de 70 millions de francs vont être investis dans les années à venir par la CCI de Corse-du-Sud pour réaliser un môle croisière. D’ores et déjà, 2,6 millions de francs ont été votés pour la réalisation d’études de faisabilité.

Proche du futur palais des congrès en cours de réalisation (49 millions de francs), cet aménagement permettra une mise en valeur de cet équipement, vitrine d’accueil pour les croisières. Il ouvre de nouvelles perspectives de développement pour le tourisme insulaire.

Quant aux ports de Haute-Corse, ils sont quelque peu en retrait. Bastia demeure avant tout un port de commerce. Mais les responsables de la CCI de Haute-Corse entendent aussi développer les croisières, avant et après saison. La récente refonte des infrastructures portuaires de Bastia intègre cette donnée. Elle réserve la possibilité d’édifier un môle extérieur tous temps qui permettrait à terme de libérer pour les navires de croisières, le poste à quai attribué actuellement aux NGV et aux grosses unités.

PHOTO : La CCI de Corse-du-Sud investit 70 millions de francs dans un môle croisière pour le port d’Ajaccio.

DESSIN : Conçu par les architectes Christian Blanc et Gabriel Colin, le futur palais des congrès, situé près du nouveau môle croisière ressemblera à… un paquebot.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X