Régions

Aix-en-Provence L’ingénierie aéroportuaire se réorganise

Créé en 1946 pour remettre en état les infrastructures aéroportuaires détruites pendant la guerre, le Service spécial des bases aériennes Sud-Est (SSBA) a construit, entretenu et rénové dans le sud-est de la France les pistes, hangars, balises, tours de contrôle et autres bâtiments et installations dédiés à l’aviation.

Trois sites. Début 2007, l’Etat a décidé de mettre en place une nouvelle organisation pour optimiser la compétence technique en ingénierie aéroportuaire. Effective au 1er janvier 2008, la disparition du SSBA Sud-Est se traduit par la répartition des activités d’ingénierie aéroportuaire opérationnelle entre la DDE des Bouches-du-Rhône (dont l’intervention concernera un territoire allant de Toulon à Perpignan) et le Service national d’ingénierie aéroportuaire (Snia).

Héritier des trois SSBA (Sud-Est, Sud-Ouest, Ile-de-France), le Snia assurera une ingénierie très spécialisée au côté des DDE en charge de l’ingénierie aéroportuaire, pour des opérations concernant l’aviation civile et militaire. Le Snia sera constitué d’un siège à Paris et de deux antennes : l’antenne Atlantique à Mérignac et l’antenne Méditerranée à Aix-en-Provence. L’antenne Méditerranée, dirigée par Philippe Cordier, comptera une cinquantaine de personnes intervenant en général dans le cadre d’équipes projet Snia-DDE en matière de construction de bâtiments techniques, d’aménagement et d’urbanisme aéroportuaires, d’impact environnemental.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X