Régions

AISNE Les travaux s’échelonneront jusqu’à 2007

Mots clés : Analyse de l'architecture - Manifestations culturelles - Rénovation d'ouvrage

Un nouveau calendrier de restauration pour le Familistère de Guise

Destiné à transformer le Familistère Godin en musée vivant et centre d’accueil de chercheurs sur les philosophies sociales, le projet Utopia patine depuis des années à cause du coût des travaux de réhabilitation des locaux. Lancé par le conseil général et finalement piloté par un syndicat mixte spécifique, le programme de travaux a démarré l’an dernier (1,7 million d’euros a été engagé hors études).

Encore habité par ses copropriétaires, le bâtiment central est le seul occupé actuellement. Mais les partenaires financiers viennent de trouver un accord pour l’ensemble des chantiers qui doivent se poursuivre jusqu’en 2007… et au-delà.

Jardins publics, piscine, théâtre, musée…

Les travaux sont partagés à égalité de 31 % par l’Etat et le département, avec un complément du syndicat mixte, du Feder et de la région. Ils se sont arrêtés à une évaluation de 21,9 millions d’euros HT pour la restauration des façades et des toitures, l’aménagement intérieur, les équipements culturels, les jardins. En 2004-2005 sont prévues l’installation du bureau d’accueil-information, la billetterie dans l’ancien économat (2,34 millions d’euros), la réfection de deux jardins qui seront ouverts au public, la réhabilitation de la piscine et la transformation du lavoir en guinguette (1,8 millions d’euros).

En 2005-2006, 75 logements du « palais social » devront être remis aux normes puis gérés par un bailleur social (4,4 millions d’euros). Aucun délai n’est annoncé pour les 95 logements restants, qui devront être achetés pour être transformés en hébergement touristique (pour 11 millions d’euros).

En 2006-2007, le théâtre sera aménagé en centre culturel et multimédias (1,3 million d’euros). Enfin, l’installation du musée viendra couronner l’ensemble, au centre du palais social (6 millions d’euros).

www.familistere.com

PHOTO :

Des logements du «palais social» seront remis aux normes. D’autres seront convertis en hébergement touristique.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X