Régions Vaucluse

Agroparc se fond dans Avignon Technopôle

Mots clés : Architecture - Conservation du patrimoine - Fiscalité

325,75 M€ restent à dépenser avant la fin du programme exceptionnel d’investissement pour la Corse en 2025.

472 ha proposés par la Ville de Marseille afin d’établir une aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine (Avap).

860 000 € Montant reversé en 2017 à la Ville de Nice au titre de la taxe de séjour par le site Airbnb.

L’agglomération du Grand Avignon veut gagner en visibilité.

Pour cela, elle a créé la marque territoriale « Avignon, terre de création » et regroupé au sein de la même dénomination « Avignon technopôle » la zone d’activités Agroparc (200 ha), la plate-forme aéroportuaire (120 ha) et le parc des expositions (19 ha). Situé au sud-est de la cité des papes, l’ensemble accueille 500 entreprises, six centres de recherche, le pôle Agrosciences de l’université d’Avignon et 1 900 logements, et concentre 4 000 étudiants, 9 000 salariés et 3 500 habitants. Le tout dans le sillage des pôles de compétitivité Terralia et Safe, respectivement axés sur l’agroalimentaire et les nouveaux usages aéronautiques. « RTE vient d’y installer sa base héliportée, où elle développe des drones, une technologie mise au service de l’agriculture et qui illustre l’hybridation fertile entre les filières à favoriser », commente Marion Nussbaumer, cheffe de cabinet au Grand Avignon.

...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5962 du 09/02/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X