Régions

Agglomération de MONTPELLIER Liens renoués avec les communes dissidentes

>Teyran et Saint-Aunés, deux des communes héraultaises qui avaient quitté la communauté d’agglomération de Montpellier en 2003, vont raccorder leurs réseaux d’assainissement à la nouvelle station d’épuration de l’agglomération.

Cette opération, qui concerne également la commune d’Assas, évitera la construction d’une station neuve à Saint-Aunès (4 millions d’euros). Des accords du même type sont en cours de négociation avec le Sivom de l’Etang de l’Or pour traiter les eaux usées de Palavas-les-Flots et celles de Mauguio-Carnon.

Le raccordement de ces communes dispenserait le Sivom de la construction d’une nouvelle station à Palavas, ce qui générerait, selon les responsables de l’agglomération de Montpellier, une économie de 24 millions d’euros sur vingt ans.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X