Enjeux Laine minérale

Actis 2 – Filmm 0

La cour d’appel de Versailles vient de débouter le Filmm, syndicat des laines minérales, dans son action contre Actis, confirmant le jugement de 2002 rendu par le tribunal de commerce de Paris. En cause, la comparaison entre les performances du produit mince réfléchissant d’Actis et celles de la laine minérale. Pour la cour d’appel, si les performances en laboratoire étaient bien plus élevées pour la laine, les conditions de pose des années 1990 (date de la publicité d’Actis), sans étanchéité à l’air, les abaissaient. Et le Filmm n’était pas parvenu à prouver à la Cour que la laine demeurait, dans ces conditions, plus performante qu’un produit mince réfléchissant, malgré une expertise favorable.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X