Régions Loire-Atlantique

Acieo impose son système

Le contractant général du groupe Acieo, Idéfia, spécialiste de la charpente métallique, construit actuellement 32 logements pour Atlantique Habitations, à Rezé, dans le quartier des Bourderies. Réalisée en conception-construction avec Urbanmakers, cette opération sera la première en France à être labellisées Bepos-Effinergie « tout électrique ». Un joli coup pour l’entreprise qui a su faire évoluer son système constructif.

« Notre idée de départ était de trouver un système industrialisé pour promouvoir le métal dans le logement », explique Jacques David, P-DG d’Acieo. Le dirigeant achète un terrain et construit, en dix mois, 35 logements à Saint-Nazaire qu’il vend fin 2011 en Vefa au bailleur social Silène. « Assez vite, nous nous sommes aperçu des limites de l’industrialisation, notamment d’un point de vue architectural et de l’optimisation du foncier », se souvient Teddy Poizat, directeur technique et commercial d’Idéfia. « Plutôt que de créer un système industrialisé, nous avons alors cherché à industrialiser un système constructif », ajoute-t-il.

Liberté architecturale

Aujourd’hui, le squelette et l’enveloppe du bâtiment (charpente métallique, façades préfabriquées bois et planchers mixtes acier-béton) sont réalisés en atelier tandis que le second œuvre (chapes, cloisons légères, plafonds acoustiques, sols) est réalisé en traditionnel. « Chaque logement est complètement désolidarisé sur le principe de la boîte dans la boîte », précise Teddy Poizat. « Par la création de grands plateaux sans murs porteurs, ce système nous permet une grande liberté architecturale et tous les logements sont traversants », témoigne l’architecte Axel le Minier du cabinet Urbanmakers qui a dessiné l’opération de Rezé, dont l’implantation, au pied de la Cité Radieuse, imposait une architecture exemplaire. Après un début difficile par manque de références dans les marchés publics, ce système commence à intéresser les bailleurs sociaux, à l’image d’Aurélie Vigouroux, responsable des programmes neufs chez Atlantique Habitations : « C’est notre troisième réalisation avec cette technique. La première a été livrée en 2012 et les retours sont très satisfaisants. »
Idéfia espère investir d’autres marchés : logements étudiants, Ehpad, immobilier d’entreprise… Pour convaincre la promotion immobilière, le contractant général se fait lui-même promoteur et va réaliser avec Ataraxia deux immeubles à Saint-Nazaire. Autre piste : la rehausse, sur plusieurs niveaux, d’immeubles existants.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X