Architecture et urbanisme

A Saclay, ERDF accorde une chance architecturale à un poste source

Mots clés : Architecture - Electricité - Maîtrise d'ouvrage

Pour faire face aux futurs besoins en électricité de la ZAC du quartier de l’école Polytechnique à Saclay (Essonne), ERDF lance la réalisation d’un poste source, terminal du réseau de haute tension sur lequel la distribution d’électricité prend sa source. Pour en désigner le concepteur, le maître d’ouvrage a lancé un concours d’architecture, une première pour ce type de programme. L’agence parisienne Explorations Architecture en est la lauréate.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Le lauréat

Explorations Architecture

Le projet Comme une formation géologique qui aurait émergé sur le plateau, unitaire mais fracturé et en dialogue avec le paysage, le projet lauréat mise sur l’élégance. Une toiture ondulante, recouverte d’une résine sombre – pour se fondre dans la canopée – unifie de façon fluide des espaces aux gabarits très variés, sans aucune émergence technique. Les façades extérieures, en béton teinté dans la masse, ne comportent aucune ouverture.

A l’intérieur, le projet abrite une cour minérale, ornée d’un bosquet et où se trouve l’ensemble des dessertes. Le bardage d’aluminium anodisé qui recouvre les façades sur cour joue avec la lumière pour proposer une ambiance différente selon les heures et les saisons.

Fiche technique Opération : construction (structure, clos et couvert, second œuvre) du poste source de Saclay qui assurera une transformation de tension de 225 kV à 20 kV et qui comprendra, notamment, un poste sous enveloppe métallique (PSEM) où arrivent deux lignes de 225 kV – quatre à terme – entrant par voie souterraine, ainsi que des locaux sociaux. Maître d’ouvrage : ERDF (Noisy-le-Grand). Aménageur : Etablissement public Paris-Saclay (EPPS). Equipe lauréate : Explorations Architecture, architecte mandataire, Benoît Le Thierry d’Ennequin et Yves Pagès, architectes associés (Paris) ; D’Ici Là, paysagiste (Paris) ; OTE Ingénierie, BET TCE (Paris) ; Otelio, BET environnement (Colmar). Surface : 9 489 m2 de surface de plancher (SP). Estimatif travaux : 8,034 M€ HT. Calendrier prévisionnel : attribution du concours, juin 2014 ; début des études, juillet 2014 ; dépôt du permis de construire, avril 2015 ; consultation des entreprises, mai 2015 ; lancement des travaux, septembre 2015 ; livraison, novembre 2017.

ENCADRE

Les projets non retenus

Emmanuel Saadi

Le projet L’équipe a imaginé une « carte mère d’un hub énergétique ». Un réseau tracé sur l’enrobé des voiries figure les cheminements électriques souterrains. Les bâtiments sont placés sur le parcours du courant. Ils sont uniformisés sous un bardage métallique en inox poli miroir. En façade, des réseaux arborescents, dessinés par le métal poli/dépoli, figurent la récolte du courant photovoltaïque produit par l’unité d’énergie renouvelable qu’intègre le projet et se connectent aux réseaux tracés au sol.

Fiche technique Equipe : Emmanuel Saadi, architecte mandataire (Paris) ; Exit Paysagistes Associés, paysagiste (Bordeaux) ; Sibat, BET TCE (Paris) ; Via Sonora-Delage Etudes Acoustiques, acousticien (Paris).

ENCADRE

Les projets non retenus

José Morales Architecte

Le projet «Il peut paraître difficile de donner une dimension onirique à un poste 225/20 kV ! ». Pourtant, le projet tente de créer un trouble en s’enveloppant d’une peau de béton effilé, qui épouse la volumétrie du programme a minima. Cette peau, à la fois solide et changeante, exprime une minéralité immanente. Elle est striée et ses failles deviennent des ombres projetées qui font écho aux d’arbres. Le projet dessine une clairière construite et reste en relation avec l’environnement.

Fiche technique Equipe : José Morales, architecte mandataire (Marseille) ; Architectures et Scènes d’extérieur, paysagiste (Paris) ; Beterem Ingénierie, BET TCE et démarche environnementale (Bourg-la-Reine) ; EGSC, économiste et OPC (Chevilly-Larue).

ENCADRE

Les projets non retenus

Pascal Dutertre et Olivier Drouin

Le projet Les trois principaux bâtiments du poste source sont organisés en « U » autour d’une cour rappelant celle d’une ferme. Cet enclos fait de hauteurs diverses est composé de volumes simples. Les entrées principales se concentrent sur la façade intérieure. La matérialité choisie, du béton poli blanc et du verre, fait du projet « une clairière blanche, une lumière dans la forêt ». Les panneaux préfabriqués sont parfois incrustés de briques de verre circulaires qui laissent entrer la lumière dans les locaux. Toutes les toitures sont accessibles.

Fiche technique Equipe : Pascal Dutertre et Olivier Drouin, architectes mandataires (Paris) ; Jean Joyon, paysagiste (Paris) ; SA BCCB, BET TCE (Boulogne-Billancourt).

ENCADRE

Les projets non retenus

Ateliers O-S Architectes

Le projet Les bâtiments forment un ensemble fracturé, ouvert sur le paysage. Ils sont disposés de manière périphérique, dégageant un cœur généreux. Une plate-forme de béton brut percée d’une trame végétale les connecte ensemble et avec la lisière généreusement plantée. Les façades de béton blanc matricé et lasuré confèrent son homogénéité au projet alors que le calepinage est varié, sur une base de trois motifs verticaux et de zones diversement lasurées.

Fiche technique Equipe : Ateliers O-S Architectes, mandataire, Vincent Baur, Guillaume Colboc et Gaël Le Nouëne, architectes (Paris) ; Atelier Paysage & Lumière, paysagiste (Paris) ; CET, BET TCE (Villeneuve-la-Garenne) ; Orfea Acoustique, acousticien (Paris).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X