Régions Bordeaux Métropole

A Mérignac, la nature reprend ses droits

Mots clés : Entreprise du BTP - Établissements de culte, funéraire - Monde du Travail - Télécommunications

96 M€ Subvention du département pour le plan Ariège très haut débit d’ici à 2025.Source : département de l’Ariège.

+ 33,3 % de recrutement dans le BTP du bassin d’emploi d’Aubusson en janvier 2018, sur un an (deux fois plus qu’en Creuse).

5,3 M€ Participation de la Ville de Toulouse pour la restauration de la basilique de la Daurade.

D ‘ici à début 2019 démarreront les travaux du premier projet qui illustre la politique de revégétalisation menée par le maire (PS) de Mérignac, Alain Anziani : « 85 % de la zone située entre le secteur Mondésir et l’aéroport de Mérignac sont des sols artificiels. Nous avons 15 ha de parkings et peu d’habitat », déplore-t-il. D’ici à 2030, le maire vise 2 000 à 3 000 logements et un retour de la nature. Le groupement Aqprim, Clairsienne, BLP (architecte-urbaniste) et Let’s Grow (paysagiste) est le premier à s’atteler à l’exercice. Un retour aux sources puisque le projet voit le jour dans la continuité de l’ancien parc du Château, en majeure partie urbanisé (parc Féau).

L’opération Oasis urbaine compte 380 logements (161 sociaux locatifs et en accession, 30 en accession abordable et 189 en accession libre) et 3 000 m2 de commerces, services et activités sur une zone de 3 ha occupée aujourd’hui par le magasin Castorama et son parking, à proximité de la zone commerciale Mérignac Soleil. « Nous allons passer d’un espace à 95 %...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5971 du 13/04/2018
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X